L'ESPRIT

Indépendante de tous groupements, vigilante sur l’empreinte de ses projets sur l’environnement, attachée au projet urbain, . 00k paysage + urbanisme sait exercer ses missions de paysagiste-conseil en proposant une démarche prospective sans cesse renouvelée et en faisant oeuvre constante de créativité. 

D’une façon générale, l’agence .00k essaie sans relâche de proposer une démarche de travail que nous qualifions de «conservation inventive»: agréger les projets en cours à la notion de patrimoine, tant naturel qu’urbain, pour constituer une trame solide et pertinente sur laquelle bâtir un avenir cohérent pour le territoire. Dans tous projets, il s’agit donc de distinguer les éléments de négociation avec la nature. Ce faisant, la préservation et la mise en valeur de ces paysages ne peut que prendre le sens d’un projet social partagé, universel dans ses motifs, singulier  et contemporain dans ses expressions. Cet enjeu générique, où se nouent les questions du respect des équilibres environnementaux et économiques avec celles relevant de l’équité sociale, se cristallise sur les sites de projet identifiés. 

Notre culture de projet nous permet d’intervenir de l‘étape initiale de la programmation paysagère territoriale jusqu’au projet d’aménagement. Cette habitude de travail donne un réalisme nécessaire à nos travaux d’élaboration de diagnostic et d’état initial. Nous sommes très attachés à trouver des relations de dialogue entre les éléments qui constituent le territoire. Le « déjà-là » c’est ce qui fait l’identité d’un site pour ses habitants. Pour bien cerner cette question de l’identité des territoires,  nous souhaitons privilégier une approche pragmatique faisant une large part à la prise en compte des identités locales. Cette question de l’identité renvoie à l’histoire; évoquer cette mémoire partagée peut seule permettre d’éviter que la question de l’imaginaire territorial n’aboutisse qu’à l’évocation d’un passé révolu, figé. C’est à l’appui de cette mémoire partagée que le projet pourra proposer des solutions permettant la recherche du «vivre ensemble», la multiplication des rencontres, l’épanouissement de chacun comme individu et comme membre de la collectivité, la cohésion et la diversité de la vie sociale et individuelle. 

Ce n’est qu’en intégrant ces données que le projet pourra atteindre ses objectifs en terme de qualité résidentielle, d’équilibre social et économique, d’équité territoriale et inter-générationnelle, de respect de l’environnement.

 

 

 

 

Azur, landes IMP Art du paysage, art du voyage une île déserte